Qui commande? Vous ou vos Gremlins?

Que sont les saboteurs ou les Gremlins?

Comment contrôler vos Gremlins internes 

Voici les 8 étapes à suivre pour contrôler votre saboteur


Dites-moi …..comment appelez-vous cette partie de vous-même qui vous maintient en statu quo? Gremlin, Saboteur, Critique intérieur, démon personnel…

Peu importe comment vous l’appelez, nous avons tous ces voix intérieures, ces pulsions ou ces réactions qui nous freinent. J’appelle habituellement les miennes Gremlins ou saboteurs. A travers mon cheminement personnel et ma carrière de coach, je me suis rendue compte que nous sommes nombreux à avoir de la difficulté à identifier ce que nous désirons vraiment, et ce à cause de notre Gremlin intérieur qui peut être tellement fort qu’il nous empêche même d’envisager un chemin différent!

Pour cette raison, lorsque je coach de nouveaux clients, je m’adresse aux Gremlins dès le début. Quand il s’agit de découvrir ce que vous voulez, ce qui compte pour vous, ce qui vous motive, ce à quoi vous accordez de la valeur….les saboteurs sont toujours là, cherchant par tous les moyens à mettre des barrières. On peut les considérer comme des trolls qui gardent un pont; nous devons donc d’abord les confronter avant d’aller de l’avant.


Que sont les saboteurs ou les Gremlins?

Les Gremlins ne sont pas maléfiques. Ils sont là pour nous protéger. Ils proviennent de notre enfance où ils nous protégeaient de choses que nous n’étions pas encore en mesure de comprendre. Quand quelque chose nous fait peur, ou nous semble déroutant, douteux, inconfortable ou gênant, nos Gremlins sont prêts à bondir à la rescousse pour nous protéger. De par ce rôle qu’ils jouent, certaines personnes considèrent leur Gremlin comme leur guerrier intérieur.

Votre Gremlin est généralement activé par votre réaction de survie de fuite ou d’attaque. Mais saviez-vous qu’il y a des réactions de survie autres que l’attaque et la fuite? En fait, il y a l’attaque, la fuite, la paralysie et la servilité. Vous trouverez ci-dessous leurs caractéristiques:

  • L’attaque: impression de devoir vous protéger  ou protéger activement votre opinion des autres. Tel le persécuteur dans le triangle de l’impuissance, vous devenez inflexible, vous élevez peut-être votre voix ou alors vous adoptez une attitude “à prendre ou à laisser”. Les idées et perspectives différentes des vôtres vous font l’effet d’une attaque et vous êtes prêt à vous défendre.
  • La fuite: ici il ne s’agit pas nécessairement de s’en aller en courant. Vous essayez peut-être de changer de sujet au lieu d’exprimer votre opinion. Vous cherchez à éviter certains sujets et certaines personnes. Vous vous renfermez sur vous même quand vous vous sentez inconfortable, trop anxieux, ou alors vous êtes perfectionniste et vous tentez d’éviter toute erreur.
  • La paralysie: Ici on se sent coincé. Tous les chemins semblent effrayants, impossibles ou fermés pour vous à cause de raisons XYZ ou ABC. Vous êtes paralysé(e). Aucun mouvement ne semble possible.
  • La servilité: lorsqu’on veut faire plaisir à tout le monde.Vous vous sentez en sécurité lorsque vous vous assurez que tout le monde est content et calme. Vous cédez à des demandes même lorsque vous êtes surchargé(e) ou que les demandes en question vont à l’encontre de vos valeurs. Vous n’accordez aucune importance à votre propre expérience et vous portez toute votre attention sur les expériences et besoins des autres. Vous vous sentez responsable de maintenir la paix.

Toutes ces réactions sont l’œuvre des saboteurs qui ont pour mission de nous protéger. Les saboteurs sont souvent sur “leurs gardes” même lorsqu’il n’ y a pas de réelle menace, ce qui peut être déconcertant et encore plus limitant. Lorsque vous avez ces réactions, vous vous posez peut être les questions suivantes:

  • “Qu’est ce qui cloche chez moi?”
  • “Pourquoi je ne suis pas capable de faire ce que je sais que je dois faire?”
  • “Pourquoi tout le monde réussit sauf moi?”
  • “Pourquoi est-ce que je continue de faire les mêmes choses sans arrêt?”
  • “Pourquoi suis-je une telle carpette?”
  • “Pourquoi est-ce que je me mets tant en colère?”
  • “Pourquoi ai-je tant peur?”
  • “Pourquoi je ne me suis pas affirmé(e)?”
  • “Pourquoi est-ce que je donne plus d’importance au bonheur des autres qu’au mien?”
  • “Pourquoi ai-je peur de la réaction des autres?”
  • “Pourquoi, pourquoi, pourquoi?”

La réponse est que votre Gremlin a pris le rôle de votre PDG. Il est constamment à l’affût de menaces possibles et, pour peu qu’il y ait quelque chose en vous qui soit toujours à l’écoute des menaces, devinez un peu ce qu’il trouvera? En outre, si cette partie en vous a été votre voix intérieure dominante toute votre vie, devinez un peu comment vous voyez la réalité?

Pourquoi avons-nous encore des Gremlins en tant qu’adultes?

Si vous étiez assez chanceux durant votre enfance et/ou au début de l’âge adulte pour pouvoir apprivoiser vos Gremlins, vous évoluez probablement dans le monde avec la capacité de voir les situations autour de vous avec un regard curieux et en cherchant toujours les possibilités.

Néanmoins, beaucoup d’entre nous n’apprennent pas cela. Peut-être avez-vous eu une enfance difficile. Ou peut-être que votre enfance était très heureuse mais nous savons bien qu’à l’époque de vos parents, les idées parentales étaient simplement différentes.

Par ailleurs, le fait de laisser votre Gremlin mener la barque vous a peut-être vraiment servi pendant longtemps! Vous avez peut-être vécu ou travaillé dans un milieu où vous aviez besoin de votre Gremlin pour rester en sécurité, ou où les démarches basées sur le Gremlin revêtaient l’apparence du succès.

Enfin, plus important encore, si vous avez gardé une mentalité menée par un Gremlin à l’âge adulte, il y a de fortes chances que vous pensez que votre perspective de Gremlin correspond à la réalité. Dans ce cas là, il convient de prendre le temps de découvrir certains de vos modèles mentaux et de comprendre comment ils vous ont influencés.


Comment contrôler vos Gremlins internes 

Nous avons tous des Gremlins et il est important de les apprivoiser afin qu’ils aient le moins de pouvoir possible sur nous. Quand il s’agit de gérer votre Gremlin ou saboteur, cela peut être utile de le voir comme une entité séparée qui a sa propre personnalité.

Qu’est ce qu’une personnalité de saboteur? Nous avons abordé les quatre types de réactions aux traumatismes qui peuvent activer votre Gremlin, mais quel comportement est déclenché? Ce comportement là est la personnalité de votre Gremlin. Ce sont les pensées, les croyances, les habitudes et les schémas répétitifs que votre saboteur provoque en vous.

C’est seulement quand vous saurez clairement qui est votre saboteur que vous pourrez alors commencer à gérer votre Gremlin, de la même manière que vous géreriez toute autre relation: avec compassion et courage.


Voici les 8 étapes à suivre pour contrôler votre saboteur

Étape 1: Identifiez la personnalité du saboteur

Il y a 10 types de personnalités dominantes pour les saboteurs et il devrait être facile d’identifier la vôtre. Apprêtez vous à être complètement honnête puis passez ce test d’évaluation gratuit du site ‘Positive intelligence” et vous aurez votre réponse.

En plus d’identifier le type de personnalité de votre saboteur, cette évaluation vous donnera également une description complète, ainsi que les points de votre saboteur dans les 9 autres types. Tout comme nous, les saboteurs ont des personnalités complexes et lorsque vous connaîtrez bien votre saboteur interne, vous serez en mesure de l’apprivoiser.

Étape 2: Donnez un nom à votre saboteur

Oui, donnez-lui un nom! C’est une petite astuce mentale efficace qui vous aide à séparer vos pensées et croyances limitantes de qui vous êtes vraiment; et de les voir comme des situations temporaires plutôt qu’une partie de votre identité. Donnez lui une image également. A quoi ressemble-t-il? Il peut s’agir d’un personnage fictif, d’un animal, ou encore d’une pure création de votre esprit. Le fait de donner un visage à votre Gremlin vous permet de le reconnaître facilement lorsqu’il se présente.

Les Gremlins sont les maîtres du déguisement. Pendant des années, votre Gremlin s’est fait passer pour vous, en vous faisant croire que sa voix était la vôtre. Lorsque vous commencez à le visualiser en tant que quelque chose (ou quelqu’un) d’autre, le déguisement disparaît. Choisissez un nom et une image qui vous parle réellement. Si cela peut vous aider, vous pouvez utiliser les traits de personnalité de l’évaluation reçue de “Positive Intelligence” pour vous inspirer.

Dans cet exemple, nommons notre saboteur « les dents de la mer ». Telles un requin énorme qui terrorise des baigneurs, nos mâchoires intérieures nous empêchent de savourer le bonheur que la vie nous offre!

Étape 3: Devenez ami avec votre Gremlin

Devenir ami avec les Gremlins c’est leur enlever leur pouvoir tout en ayant de la compassion pour cette partie en vous qui, bien qu’elle ne vous soit plus d’aucune utilité, n’essaie en fin de compte que de vous protéger.

En voyant votre Gremlin comme un ami qui a besoin de compassion, vous pouvez mettre fin à votre critique intérieur qui vous assène à coups de “qu’est ce cloche chez moi”, ce qui ne fait autre que rendre les choses plus difficiles à faire.

Utilisons l’exemple des dents de la mer et visualisons la situation de notre ami saboteur. Peut-être que les dents de la mer n’est qu’un être innocent qui essaie de protéger sa maison d’étrangers effrayants. Que diriez-vous à cet ami? Peut-être une phrase du type “Ne t’inquiète pas. Tu as très bien fait ton travail d’éloigner les gens dangereux, mais j’ai les choses en main maintenant. Tu peux te tranquilliser. »

Votre Gremlin vous a servi d’une manière ou d’une autre jusqu’au jour d’aujourd’hui. Remerciez-le de vous avoir aidé à arriver là où vous êtes, ou pour ce qu’il a fait pour vous dans le passé. Chaque étape à laquelle vous arrivez requiert une nouvelle version de vous, et vous ne pouvez aller de l’avant qu’après avoir apprivoisé votre Gremlin. Vous lier d’amitié à ce dernier – en reconnaissant son apport à date – fait partie de l’apprivoisement.

Qui est votre ami Gremlin et quelle est sa situation? Que pourriez-vous dire à votre ami pour leur faire savoir que vous les aimez et que vous appréciez leurs bonnes intentions, mais que vous avez maintenant le contrôle de la situation et qu’ils peuvent se détendre et vous laisser faire? Nul besoin d’être conflictuel lorsque vous faites face à votre Gremlin. Il suffit de faire preuve de compassion.

Si vous voulez en savoir plus sur cette technique, il y a un excellent livre de Rick Carson à ce sujet que je recommande vivement.

Étape 4: Imaginez que vous les envoyer loin

Lorsque j’ai commencé à me rendre compte de la présence de mes Gremlins, j’en avais peur et j’imaginais que je les envoyais brûler dans de la lave. Je n’aimais pas du tout le fait qu’ils m’avaient tant empêché d’avancer au fil des années et je voulais juste m’en débarrasser une bonne fois pour toutes.

Au fur et à mesure que je les comprenais mieux, je me suis rendue compte que cela était peut-être un peu cruel de ma part. En fin de compte, ils ne faisaient qu’essayer de me protéger. J’ai donc commencé plutôt à imaginer de les expédier au Pérou avec des shamans avec le mandat de s’éveiller. Une fois, alors que je traversais un moment particulièrement difficile, une consoeur coach m’a envoyé le dessin d’un groupe de Gremlins dans un bus qui s’en allait loin dans le nord.

Commencez à partir de là où vous en êtes et imaginez que vous expédiez votre Gremlin (ou vos Gremlins) de la manière et à l’endroit qui vous convient aujourd’hui.

Étape 5: Commencez à vous connecter à votre voix véritable

Vous souvenez-vous quand je vous disais que votre saboteur se faisait passer pour vous? Eh bien maintenant que vous l’avez fait taire, il est temps de vous connecter à votre voix authentique – le vous véritable qui se noyait sous votre Gremlin.

Connectez vous à votre voix supérieure – le PDG en vous – votre capitaine. Votre capitaine est cette partie en vous tenace et qui n’a jamais peur, et qui est toujours à la recherche du meilleur pour vous. C’est cette partie en vous qui vous aime complètement et inconditionnellement, et qui peu importe ce qui arrive, vous portera avec tendresse et une compassion infinie.

Commencez par vous poser des questions clés, telles que:

  • Qu’est ce que je sais qui est vrai
  • Qu’est ce que “les dents de la mer” a à dire à ce sujet?
  • Quel est l’autre côté de la médaille? (lorsqu’il s’agit de votre saboteur, ce qu’il vous dit est habituellement en réponse à votre voix intérieure réelle qui essaie de parler. Quand vous regardez derrière le message de votre saboteur, ce que vous trouvez c’est….vous)
  • Si je retire “les dents de la mer” de l’équation, qu’est ce qui devient possible?
  • Si tout était possible, à quoi ressemblerait le meilleur aboutissement possible?
  • Quel pas puis-je faire maintenant pour m’en aller dans cette direction là?

Connaître vos saboteurs intérieurs vous équipe d’un outil essentiel pour vous connaître vous même. Dans le Le Magicien d’Oz, Dorothy et la gang ne sont parvenus à la vérité que lorsqu’ils ont découvert le rideau. Ouvrez le rideau – démasquez votre saboteur – et vous trouverez votre vérité.

Étape 6: Visualisez les aboutissements possibles – en particulier ceux qui sont indésirables

Est-ce que je vous demande vraiment de visualiser des choses négatives? Oui, mais pas de vous y attarder longuement. Il suffit de les découvrir pour les désarmer.

Enfant, je me souviens que j’avais très peur du sous-sol de la maison d’une amie. Le problème était que l’interrupteur se trouvait EN BAS des escaliers!! Il fallait descendre dans le noir terrifiant avant de pouvoir allumer la lumière et vous rendre enfin compte qu’il n y avait pas de quoi avoir peur.

Supposons qu’une partie en vous veuille réellement quitter votre emploi actuel et essayer quelque chose de plus palpitant, mais votre saboteur vous empêche même d’ envisager cette possibilité. Votre saboteur a peur du noir! Que faire en ce cas? Allumez la lumière!

Descendez dans le noir et allumez la lumière. Laissez votre esprit découvrir tous les coins du sous-sol, en imaginant des aboutissements possibles, y compris “le pire scénario possible”.

L’inconnu fait peur et déclenche nos saboteurs. Par conséquent, l’antidote est de dévoiler et connaître. Désarmez la peur en visualisant en détails tous les aboutissements possibles.

Étape 7: Faites un pas

De toutes les manières d’apprivoiser votre saboteur, le premier pas véritable que vous ferez restera un des plus transformateurs. Plus vous avancerez vers ce que vous voulez réellement, plus votre Gremlin intérieur se calmera naturellement et vous laissera faire.

Demandez-vous, “Quel pas dois-je faire maintenant pour me diriger vers le bon chemin pour moi?” Nul besoin à ce stade de connaître tous les pas qui suivront. C’est votre saboteur qui vous demande ça. Faites simplement un pas pour le moment. Puis un autre.

Étape 8: Continuez, ne lâchez pas!

En suivant ces étapes, vous allez transformer votre relation avec votre Gremlin, mais nos Gremlins ne disparaissent jamais entièrement. Ils ont une certaine utilité, après tout.

En allant de l’avant; vous remarquerez que votre Gremlin resurgira de temps à autre. Cela est parfaitement normal. Soyez tout simplement prêt à le reconnaître et souvenez vous de ces étapes qui vous aideront à garder le contrôle de votre parcours. Les Gremlins apparaissent lorsque vous sortez de votre zone de confort, donc, s’ils apparaissent, c’est bon signe. Cela signifie que vous avez l’intention d’avancer courageusement vers un but très important et significatif pour vous.

Demandez vous, “Comment savoir si je suis en train de me saboter?” Revoyez la description de la personnalité dominante de votre saboteur et faites la liste des comportements que vous reconnaissez en vous. Lorsque votre Gremlin resurgira et vous vous demanderez s’il s’agit bien de votre Gremlin ou si c’est votre moi véritable qui essaie de vous envoyer un message important, utilisez cette liste pour en avoir le cœur net. Posez vous des questions telles que “Quelle est cette peur qui apparaît? Est-ce qu’elle est justifiée ou est-ce une vieille croyance qui resurgit? » Est-ce que cette voix m’aide à garder le cap sur ma destination ou essaie-t-elle de me faire reculer vers de vieilles habitudes?”

Lorsque vous apprivoisez votre Gremlin, ce dernier peut devenir ingénieux et essayer de revenir de différentes manières ou avec différents masques. C’est la raison pour laquelle il est toujours important de remettre en question les pensées limitantes lorsqu’elles apparaissent. D’où proviennent ces pensées? A qui appartiennent-elles?

Nous avons tous un ou des Gremlin(s) ou saboteur(s) en nous (oui, nous sommes nombreux à en avoir plus d’un). La différence entre une personne qui avance avec aise et une autre qui se sent bloquée dans un statu quo, se situe au niveau de la conscience et du contrôle qu’elles ont sur leur Gremlin. La bonne et encourageante nouvelle est la suivante: apprivoiser votre Gremlin est une habileté qui s’acquiert. Cela signifie que peu importe si votre saboteur a l’air costaud ou s’il parle fort, vous pourrez toujours reprendre votre volant de PDG.

Certains de mes clients ont organisé une activité d’équipe dont le but était d’apprivoiser leurs Gremlins. Ils ont tous échangé sur les particularités de leurs Gremlins et se sont engagés à les pointer du doigt (avec douceur) lorsqu’ils apparaissaient. Ce fut un réel exercice d’instauration et de renforcement de confiance que j’ai eu l’honneur de faciliter.

Si vous voulez être guidé(e) pour faire face à votre Gremlin, le désarmer, et redonner le mégaphone à votre moi véritable, je vous invite à vous connecter avec moi.